Home » LA GESTION DES ESPACES

LA GESTION DES ESPACES

imprimer page

Mieux (éco-) gérer les espaces verts

Nos interventions s'adaptent à toutes sortes d'échelles et de clients, depuis l'inspection d'un arbre individuel de parc privé jusqu'à la trame verte et bleue d'un bassin versant ou d'une subdivision routière.

 

La complexité des outils de gestion ne doit pas faire perdre le sens du travail bien fait.

Nos outils de gestion favorisent la simplicité. Nos solutions informatiques facilitent l'articulation des échelles d'approche -le territoire, le quartier, le chantier, l'espace vert, etc.- et visent à la fois une appropriation facile par les utilisateurs, et une utilisation durable au fil des années.

 

Le jardinier n'est pas qu'un exécutant.

Notre accompagnement technique encourage la prise d'initiative à bon escient par l'ensemble des intervenants: élagueurs, jardiniers, référents de secteur, directeur des services techniques. Articuler les décisions entre échelons permet à chacun d'etre efficace et responsable, selon les principes de la subsidiarité.

 

Une vision d'ensemble ne coûte pas forcément très cher.

L'inventaire du patrimoine, même sommaire, permet d'orienter les études, les travaux et les budgets sur les unités qui le méritent vraiment : sites fréquentés, sites sensibles pour le paysage ou l'environnement, sites coûteux, etc.

TRACER UNE VUE D'ENSEMBLE ET LA PARTAGER

Nous vous aidons à retrouver une vision d'ensemble à la fois de vos espaces verts, des défis à relever, des marges de progrès.

 

Nous impliquons l'ensemble des partenaires dès le diagnostic afin de partager les constats, avant de bâtir avec vous des priorités d'action: cadres, équipes techniques, gestionnaires, élus le cas échéant.

Nous réalisons une série d'outils à la carte:

 

- une cartographie simplifiée des espaces, assez précise pour alimenter les échanges

 

- un audit stratégique pour les années à venir: les priorités, les virages à anticiper dans les pratiques alternatives, l'équipement, la formation du personnel, le pilotage de sous traitants

 

- des plans annotés sur des sites à enjeu. A l'échelle plus précise d'un site, nous préférons des plans annotés, plus conviviaux, plus opérationnels, qui offrent une boussole pour entretenir, le cas échéant requalifier un espace dans les années à venir. Ces plans peuvent par ailleurs être remis à disposition de tous sur une plateforme SIG.

 

Nous privilégions un usage de l'outil informatique qui reste au service d'une intelligence collective, d'un dialogue entre métiers; il s'agit d'éviter une approche trop pointilliste qui tend à leur faire obstacle. En matière de SIG plus qu'ailleurs, le mieux est parfois l'ennemi du bien.

 

                                                                        Plus de détails

ANTICIPER LES MOYENS A MOBILISER

L'entretien des espaces mobilise des budgets d'investissement, de maintenance, des équipes à cadrer, à motiver. A l'amont de tout ceci, l'entretien nécessite une valorisation de ce travail, une reconnaissance de la qualité des espaces produits et entretenus.

 

Nous bâtissons avec vous des fiches de référence sur vos propres réussites, point d'appui pour une communication interne comme une communication externe.

 

Nous auditons l'évolution de votre patrimoine au fil des années pour en dégager des indicateurs chiffrés: durfaces, moyens affectés, périodes de pointe de travail, etc. Nous proposons des ratios de référence qui permettent d'engager un dialogue entre métiers intervenant sur un même espace.

 

Nous vous proposons des ordres de grandeur de coût, dans la logique d'études de définition, pour des enveloppes d'aménagement, d'élagage, d'entretien courant de toutes sortes d'espaces.

 

 

                                                               Plus de détails

MAITRISER VOTRE PROPRE OUTIL SIG

Choisi ou subi, le SIG est devenu un outil incontournable de gestion des espaces. Le maîtriser, c'est permettre à de nombreux métiers d'accéder à des informations précieuses.

 

C'est suite à la demande de plusieurs de nos clients que nous proposons désormais de mettre notre expérience de bureau d'étude à la disposition de gestionnaires d'espaces verts, qui ont un usage en partie similaire de cet outil: aquérir une vision d'ensemble de ses espaces verts, valoriser des études réalisées à différentes échelles, planifier et réceptionner des travaux, etc.

 

Vous disposez déjà d'un système d'information géographique ? Nous proposons l'intégration des données espaces verts dans le système existant, ainsi qu'un accompagnement sur la structuration de ces nouvelles données et leur articulation possible avec d'autres objets. Un ex: le recoupement du patrimoine arboré avec les réseaux et infrastructures.

 

Vous souhaitez acquérir cette compétence ? Nous vous proposons un bouquet de prestations et de formations permettant de mettre en place 1 à 3 référents "spécialistes", plusieurs utilisateurs relais dans vos diférentes équipes, et une assistance téléphonique.

 

Nous vous proposons un diagnostic personnalisé de l'usage du SIG sur votre patrimoine: qui s'en sert, pour quoi faire ? Quelles ressources sont d'ores et déjà disponibles, exploitables, sur votre patrimoine ? Quels SIG existent déjà dans votre environnement, avec lesquels il est indispensable de travailler en bonne intelligence ? Quelles plus values pourriez vous en attendre ?

Nous vous assistons en toute indépendance. Nous ne sommes liés à aucun prestataire spécialisé, ni vendeur de logiciels. Nous utilisons pour notre part surtout un logiciel dit "libre", qui dialogue facilement avec l'ensemble des logiciels leader du secteur. Nous collaborons en revanche avec l'université sur le bon usage de ces outils dans les métiers du "vert".

 

 

                                                                           Plus de détails

GERER LA PERIODE DE RETROCESSION

Beaucoup d'équipements sont entretenus pendant 2, 3 ans par l'entreprise paysagiste qui a réalisé les plantations. La rétrocession à l'équipe d'entretien en régie est une période délicate où se jouent à la fois la qualité de l'équipement à terme, et la charge d'entretien.

 

Un pré-état des lieux de réception réalisé quelques mois avant la date butoir de réception définitive des travaux d'implantation permet d'engager un dialogue constructif entre maitre d'ouvrage et entreprise, d'envisager des mesures correctives ou compensatoires en bonne intelligence. Le jour de la réception lui-même, il est souvent trop tard pour se prononcer, sauf à aller vers un contentieux coûteux et pénible pour les deux parties.

Ce pré-état des lieux ne se limite pas à un constat du taux de reprise des arbres et arbustes. Nous auditons également l'ensemble des règles de l'art à respecter comme par exemple la maitrise des infestations (ronds chardons, liserons, renouées etc), le dépot d'arrosages amovibles, de tuteurs, la densité insuffisante de bordures, les désordres dans les chemins de l'eau, etc. Nous assortissons ces constats de propositions de mesures correctives ou compensatoires mesurées.

 

Dans les années qui suivent la rétrocession, les végétaux ont pris de la force, les lots voisins sont aménagés. Une reprise en main devient nécessaire pour préciser les attentes de chaque unité, et simplifier l'entretien.

Nos plans annotés précisent à l'équipe d'entretien les hauteurs souhaitables des massifs et des haies, les végétaux gênants à déplacer ou à supprimer -ce qui n'était pas toujours prévisible à la conception-, les massifs en surdensité à éclaircir, les modèles d'entretien et les fréquences d'intervention adaptées sur chaque pelouse, massif, arbuste, etc.